Guide pratique Raccordement

Les avantages des tubes multicouche

Homme manipulant une couronne de tube multicouche.

Les tubes multicouche sont le meilleur compromis entre les tubes composites et les tubes métalliques. Grâce à des caractéristiques techniques idéales, ils combinent performance, confort d’installation et rentabilité. Leurs applications sont nombreuses et permettent la réalisation d’installations de qualité. Les installateurs plombiers-chauffagistes l’ont bien compris puisque c’est aujourd’hui le type de tube le plus utilisé en Belgique. Revue de détails.

Les tubes multicouche en Belgique : de la tradition à la performance

Depuis sa création il y a une quinzaine d’années, le multicouche a rencontré un franc succès auprès des plombiers et chauffagistes européens. Avec environ 30 % de parts de marché en Europe le multicouche est devenu une alternative sérieuse aux matériaux plus conventionnels que sont le cuivre, l’acier ou le PEX. A l’image de l’Allemagne et de l’Italie, la Belgique fait partie des pays qui ont particulièrement misé sur ce matériau : le multicouche représente aujourd’hui plus de 45 % des nouvelles installations du pays.

Le multicouche doit notamment l’adhésion des installateurs plombiers-chauffagistes à sa composition générale : 5 couches successives, résultant d’une association d’aluminium et de matériaux composites, qui lui confère des propriétés physiques associant à la fois les avantages des tubes métalliques et des tubes PEX.

Nombre de mètres linéaires de tubes utilisés en Belgique par an :

  • 17 millions de mètres de tubes multicouche ;
  • 11,5 millions de mètres de tubes composites ;
  • 7 millions de mètres de tubes cuivre ;
  • 2 millions de mètres de tubes acier.

Source : KWD 2015

Le multicouche, un matériau aux multiples avantages

  • Les tubes multicouche sont compatibles et, de fait, recommandés pour des applications sanitaires et de chauffage, qu’il s’agisse de projets neufs ou de rénovation.
  • Ils présentent un réel confort d’utilisation et une mise en œuvre rapide. Ils sont 3 fois plus légers que le cuivre, simples à couper et cintrables à la main. De plus, ils sont livrés en couronne pouvant aller jusqu’à 200 mètres, ce qui réduit considérablement le nombre de raccordements à réaliser.
  • Les performances des tubes multicouche sont avérées : un tube multicouche est soumis à une faible dilatation thermique ; sa paroi intérieure en PER atténue considérablement le bruit ; l’aluminium, qui participe à sa composition, lui confère une grande robustesse.
  • Le multicouche est un matériau d’une grande durabilité et doté d’une étanchéité à l’oxygène.

Outre ces avantages techniques, le multicouche est esthétique. Sa couleur blanche permet des installations apparentes. Lorsqu’il est encastré son âme en aluminium permet une détection rapide. Il est moins exposé aux risques de vol sur les chantiers que le cuivre, et est également moins cher que ce dernier.

Vous l’aurez compris, le multicouche, à bien des égards, est un vecteur d’économies. Il offre aux installateurs plombiers-chauffagistes le meilleur compromis possible : facilité de mise en œuvre, applications multiples, gain de temps… Pour des installations de plomberie sanitaire ou de chauffage comme pour du chauffage au sol, sa longévité et sa faible dilatation devraient contribuer à généraliser encore davantage son utilisation. La technologie de raccordement la plus utilisée pour les systèmes multicouche est le sertissage, technologie que nous vous expliquerons en détail prochainement !