Règlementation

La thermostatisation : fonctionnement et bénéfices

tete thermostatique senso bleue salle de bain

La thermostatisation des émetteurs est une aubaine pour les installateurs, qui peuvent proposer à leurs clients des solutions thermostatiques permettant de réguler la température pièce par pièce, avec à la clé des économies d’énergie allant jusqu’à 20 % en moyenne.

Comment fonctionne la thermostatisation ?

Grâce à la thermostatisation, on peut réguler la température des différentes pièces d’un logement en fonction des besoins réels de chaleur. Cela permet d’assurer le confort des habitants ainsi qu’une meilleure performance énergétique de l’installation de chauffage.

Au sein de la tête thermostatique, une sonde se dilate ou se contracte en fonction de la température de la pièce. La réaction de la sonde actionne un clapet, qui ouvre le passage de l’eau dans le radiateur lorsque la température de la pièce est inférieure à celle de la consigne ou qui coupe l’arrivée d’eau chaude lorsque la température désirée est atteinte.

En ce qui concerne l’installation, la thermostatisation est généralement réalisée par l’installateur hors période de chauffe. Cependant, il existe des solutions qui permettent d’intervenir pendant la période de chauffage ou dans le cas où l’occupant ne souhaiterait pas vidanger son radiateur. Ainsi la cartouche d’un robinet manuel de certains fabricants peut-être remplacée par une cartouche thermostatique, sans vidanger l’installation.

À lire sur la même thématique : Comment faire des économies d’énergie sans impacter son confort ?

Quels sont les avantages de la thermostatisation pour les utilisateurs ?

Grâce à la thermostatisation, il est possible de :

  • Bénéficier d’apports de chaleur gratuits, notamment grâce à l’exposition au soleil. Ainsi, si une pièce est chauffée naturellement, la tête thermostatique coupera l’arrivée d’eau chaude dans le radiateur.
  • Opérer une gestion de la température personnalisée en fonction des pièces afin de répondre aux besoins réels en chauffage. Par exemple, une pièce inoccupée et une salle de bain ne nécessitent le même niveau de température.
  • Ne plus être impacté par une surchauffe en provenance du chauffage collectif.

Des études montrent que l’individualisation du chauffage – couplée avec la mise en place de robinets thermostatiques – permet de réduire la consommation d’énergie de 20 % en moyenne, sans porter préjudice au confort, ce qui représente une économie de 100 à 150 € par an pour un logement de taille moyenne, classé E sur les diagnostics de performance énergétique.

senso-personnalisable

Par ailleurs, il existe des têtes thermostatiques esthétiques et personnalisables qui peuvent permettre de transformer ces dispositifs en éléments de décoration, à l’instar des interrupteurs.

À lire sur la même thématique : Qu’est-ce qu’un corps thermostatique auto-équilibrant ?

La thermostatisation constitue un marché à fort potentiel pour les installateurs qui vont pouvoir accroître leur carnet de commandes. Selon les estimations, près de 5 millions de radiateurs seraient à équiper de robinets thermostatiques ! Les usagers quant à eux, vont pouvoir réduire leur facture énergétique et optimiser leur confort !